L’entraînement des joueurs expérimentés – Ettore Messina

Par Ettore Messina, ex-entraîneur du CSKA Moscou (2005/2009 et 2012/2014) et actuel adjoint des San Antonio Spurs.

Article original du 11 octobre 2007 traduit par Vincent Chetail après autorisation de Ettore Messina.
 
1398975308bis

Aujourd’hui, je voudrais mettre l’accent sur les principaux aspects de l’entraînement d’un groupe de joueurs plus âgés.

Beaucoup de gens pensent que les grands entraîneurs et les grands managers sont comme des joueurs d’échecs, des stratèges qui déplacent des pions en bois. Ce n’est pas comme cela que je vois les choses. Voici un exemple. Vous ne pouvez pas rendre les gens responsables. Vous pouvez juste essayer de les aider à devenir responsable en donnant un exemple, en insistant ou en leur donnant des recommandations utiles quand ils en ont besoin. Mais seuls les joueurs eux-mêmes peuvent prendre ces mesures cruciales pour devenir responsable, pour progresser. Les joueurs qui ne sont pas responsables auront toujours besoin de vous à leurs côtés. Ce n’est pas ce que je veux dans mon équipe.

Beaucoup de joueurs ont tendance à penser que leur responsabilité est limitée à la réception d’une instruction de l’entraîneur et d’essayer de la suivre le mieux possible sans être impliqué dans l’évaluation du résultat. Ils sentent qu’ils font bien tant qu’ils suivent votre instruction. Il ne leur vient jamais à l’esprit que l’instruction pourrait être interprétée différemment selon la situation et qu’ils pourraient atteindre un bien meilleur résultat en ne la suivant pas exactement. Ils pensent que tout faire à la demande de l’entraîneur est une grande partie du rôle d’un joueur. Ils ne comprennent pas que toutes les règles ou instructions sont d’ordre général.

Permettez-moi de vous donner un exemple. Si vous vous approchez d’un rond-point, la règle devrait être de s’arrêter, s’assurer que la voie est libre, puis passer. Mais en fonction de la situation, de votre expérience de conduite et de la voiture que vous avez, vous pouvez accélérer un peu, passer en toute sécurité et ainsi éviter un embouteillage. Vous devez évaluer l’avantage que vous pouvez prendre à partir d’une situation donnée. C’est de votre responsabilité. Mais les joueurs jouent parfois comme les automobilistes qui arrivent à un rond-point et qui s’arrêtent peu importe pourquoi. Ils provoquent un embouteillage, même si il n’y a personne, car ils doivent d’abord laisser passer, seulement parce qu’ils respectent les règles. Voilà le problème.

Suivre strictement les règles ne fait pas partie intégrante du fait d’être un bon joueur. Cela ne doit pas être l’élément clé de la relation « entraîneur-joueur ». Du moins, cela ne fonctionne pas de cette façon pour moi.

Andreï Kirilenko

Andreï Kirilenko

En basket-ball, la même règle s’applique différemment selon la situation sur le terrain. Disons que nous avons une règle pour trouver un joueur ouvert pour tirer. Si je joue au basket, pour être ouvert, j’ai besoin que mon défenseur soit à au moins 2 mètres de moi, parce que je suis lent et que j’ai besoin d’espace et de temps. Supposons que des grands joueurs, que tout le monde connaît, Kirilenko et Ginobili, soient aussi dans mon équipe. Ce sont des athlètes incroyables avec une grande détente verticale. Même s’ils sont défendus, ils peuvent soit déborder un adversaire soit sauter plus haut et ainsi se sentir aussi libres que je le suis avec 2 mètres de distance. En appliquant la règle vous pourriez dire : Ettore est ouvert, mais Kirilenko et Ginobili sont défendus, donc ils devraient passer le ballon. Cependant, grâce à leur rapidité d’exécution, s’ils font un pas ou sautent ils seront aussi libre que moi. Et dans ce cas, vous voulez qu’ils tirent, et moi non ? Parce qu’ils sont bien meilleurs tireurs que moi ? Ainsi, la règle pourrait dire que le joueur ouvert prend le tir, mais nous devons tous comprendre ce que signifie pour chacun de nous « être ouvert » conformément à nos différentes capacités. Cela ne peut pas être pareil pour tout le monde.

Si je veux faire avec mes capacités limitées ce que Kirilenko ou Ginobili peuvent faire, je vais simplement perdre la balle. Pour eux, dribbler face à un défenseur rapide qui les presse signifie probablement obtenir un avantage et faire de bonnes choses pour l’équipe. Cela peut sembler identique sur PlayStation –attaquant qui essaye de déborder son défenseur en un contre un, – pas dans la vraie vie. Si un joueur a plus de talent que l’autre, il y aura deux situations complètement différentes dans la réalité. Ne l’oublions pas : nous ne coachons pas des PlayStation, mais des êtres humains.

Si vous, en tant que coach, appliquez une règle de la même façon pour tout le monde, vous oubliez le fait que vous avez des talents différents entre vos joueurs et vous ne parviendrez pas à les utiliser. Si les joueurs veulent que la règle soit appliquée strictement sans accepter qu’ils ont différents talents, différentes capacités et différents niveaux de responsabilité, vous ne pouvez pas avoir une équipe. Vous avez un groupe de robots.

Ettore Messina

Ettore Messina

Et là, nous nous attelons à la base du travail de coaching. La partie principale de l’encadrement d’une équipe expérimentée est de créer des situations différentes au cours de la pratique quotidienne pour aider les joueurs à comprendre leurs différentes capacités et les différentes façons d’interpréter la règle en fonction de leurs capacités.

Vous organisez des entrainements, des situations pédagogiques, des exercices afin que vos joueurs jouent les uns contre les autres dans des situations différentes afin de mettre en lumière les talents dans l’équipe. Les joueurs peuvent ainsi comprendre qui est le meilleur dans un domaine et qui est mieux dans un autre.

Il s’agit d’enseigner aux joueurs comment découvrir leurs capacités et comment les utiliser de la meilleure façon possible.

Une autre grande partie du coaching est de définir quelles paires de joueurs ou groupes de trois ou quatre joueurs peuvent le mieux interagir. Parfois vous pensez que « ces 5 joueurs sont ma meilleure combinaison ». Mais cette combinaison de 5 joueurs pourrait ne pas être la plus efficace. Ils ne réussissent tout simplement pas à jouer ensemble. Vous sortez un joueur et en mettez un autre (même s’il n’est pas aussi bon) et tout commence à fonctionner correctement. C’est comme le Rubik’s Cube.

Article original : Coaching experienced players

Photographies issues des sites cskabasket.com et mysanantonio.com

Retrouvez toutes les vidéos de Ettore Messina en cliquant ici !

Cet article, publié dans Articles techniques, Coaching & Pédagogie, Ettore Messina, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour L’entraînement des joueurs expérimentés – Ettore Messina

  1. Ping : Comment aider votre enfant à devenir un sportif professionnel – Ettore Messina | basketballcoachbob

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s